Julie Lazarilla, madame le maire du petit village sur la Seille en Cambrésis et son adjointe Marlène Dioras, ingénieure en aéronautique,avaient posé toutes les deux nues pour la petite troupe d'artistes de madame Shik Ô Wen, la professeure de mangas de Sylvie.

Comme tout le monde en ce bas monde,le jeune couple était bien amoureux aussi et n'avait rien contre, en tant que premières magistrates du village et parcequ'elles n'avaient pas le temps, la gestation pour autrui. Elles participaient toutes les deux au comité de bioéthique pour défendre la liberté individuelle....

IMG_20180131_153039

Adélaïde océane et Sylvie, elles, ne voulaient pas d'enfants, c'était hors de question.

Maintenant il fallait rentrer sur Lille ...