Ils sont devenus des points qui se promènent, des métadonnées qui errent sans but et sans passion, perdus dans la tempête , ils parcourent, ils marchent . Ils marchent en supérieurs, ils marchent en citoyen decitoyés, ils marchent en santé et toussant, ils marchent dans l'avenir mais ils ne savent où ils vont : ils marchent parcequ'il faut marcher, s'arrêter, c'est tomber !

Sur les erreurs on mettra des rustines

chataigne

!