C'était dangereux, disais-je, eh bien oui c'était dangereux ! l’excès d'indifférence ne pouvait que

mal finir dans ce mouchoir de poche. Sans doute ne pouvions nous plus, nous toucher dans ce

petit appartement, elle, à marcher , poncho ôté, son Sancho pensa dans la main, moi,enfermé

dans mes équations à sept inconnus. L’accident avec cette inconnue qui se promenait nue à

longueur de soirée et de WE eut lieu une semaine après l'emménagement non prémédité par la

rencontre de nos bourses plates de jeunes étudiants décheux . Avait elle trouvé l' idée à la page

deux de Cervantès ?  mais à trop se frôler, comme ses moulins qui fabriquent des nuages, avait-

elle trouver un sentiment , un désir , elle m'attrapa , passant si prés, pour me faire passer

littéralement  par dessus son épaule douce et ronde effectivement.

DSC01948.JPG

   Esthétiquement , cela devait être réussi joli comme au catch et direct ...au lit !

Le manuel de mathématiques avait volé sur la tangente, et ironie du sort s'était planté page 20 du chevalier

à la triste figure , prés de Dulcinée !

   Le reste , lecteur curieux,voyeur aux entournures, ne vous regarde pas !

La porté est fermée, espace privée!

Et Toc ...