... Les succions longues et les rêves ...

 

   Mais la chose que je préférais le plus, c'est sa séance de yoga, nue évidemment . Côté position, c'était plus que parfait même si les branches des eucalyptus accompagnaient les mouvements gracieux. La mousse verte comme le duvet d'un jeune canari et les lichens filous étaient partout, s'entremêlaient dans son sexe adorable. C'est vrai, je ne vous le cache pas, je l'adorais sont petit minou timide d'étudiante en lettres non latines. Elle optait pour la modernité sur toute la gamme. J'aurais voulu faire sciences de la vie sur le galbe de ses compas parfaits sous les battements de son cœur rouge et affolé. Autrefois au collège, dans les années soixante et dix de l'autre, vers dix- onze ans, avant que Monsieur De Gaulle ait pris sa retraite

000_0249

, les sixièmes faisaient avec madame  B***  (fort brune et Geneviève de prénom) de "l'Education sexuelle" mais la jolie demoiselle, professeure de sont état avec une peau bronzée  magnifique mais  portant blouse blanche ne faisait jamais TP, les Travaux Publics, fanfreluches et guipures,  c'était pas son truc mais peut être sous sa jolie blouse blanche qui lui seyait à merveille était elle nue comme une jeune fille carabine en première année de médecine ...