TREES

 

I think that I shall never see
A poem lovely as a tree.

A tree whose hungry mouth is prest
Against the sweet earth’s flowing breast ;

A tree that looks at God all day,
And lifts her leafy arms to pray ;

Poems are made by fools like me,
But only God can make a tree.

 

Joyce KILMER

(1886 - 1918)

Merci à Madame siri Husveldt qui adore jouer avec son lecteur et fait des clins d'oeil a son copain Auster quand "l' ART NE CONNAIT PAS DE REGLES" redécouvrant avec Colombo ou Sharp, le "Bouton", celui qui donne au désir un goût délicieux et  qui me révéla, à moitié, ce poème, dans "Un été sans les hommes".

 

DSC02751