100_0911

 La nuit orgastique des désirs était montée dans le creux des nébuleuses Beautés. "Merveille des merveilles" cria t-il alors que leurs lèvres s'émulsifiées en baisers miraculeux. C'était beau la Beauté, gorges et épaules nues suintant du désir fougueux !

Tout s'exprimait dans la plus pure des langues. Tout s'arquait de picots, parfum de vanille remontant des dentelles de Honiton quand leurs petits seins durs se tendaient vers la mer déferlante.