07 juillet 2018

Danser

   Le danseur s’était élancé comme une étoile dans le firmament. Du sol,  son élan avait été merveilleux et tout son corps, comme un crayon écrivant sur une page blanche – qui n’était autre qu’un espace à mille dimensions – chantait dans ses muscles tendus. Le dessin, le tableau miroitait une œuvre d’art aux reflets scintillants. La haut comme deux hirondelles virevoltant amoureuses notre  regard était attiré. Il dansait : aucune contingence ne le retenait, il réussissait l’exploit de ne plus regarder, le sol... [Lire la suite]
Posté par spacemat à 06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]