Dans nos sociétés, il est des sujets qui se telescopent, des sujets qui se répondent. L'âge de consentement est fixé à15 ans.

La question c'est : peut on consentir à 15 ans ?

Sans doute encore un truc de mecs ,une question de mecs, pensée par des mecs, fait par des mecs !

Moi je dis  : mineur, c'est mineur ! c'est tout, On ne touche pas aux enfants ! Point.

Bien sûr sans doute qu'un homme mûr, séduisant peut convaincre, soumettre une fille de 15 ans

Mais qu'est-ce que cela veut dire ?

Il y a déjà du pouvoir la dedans parcequ'il est plus âgé, parcequ'il est plus grand , parcequ'il est plus fort, parcequ'il connait plus la vie, il a de l'avance, il a du pouvoir !

Pas de place pour le pouvoir, domination dans le consentement !

Non une fille de 15 ans ne consent pas !

Consentire dit le latin  : être d'accord, la mettre d'acord, je renvois à la corde de l'instrument de musique, il y a toujours quelqu'un pour accorder !

De toute façon, il domine.

Où entend t-on , à part dans les romans : "oui tu peux" ?

Bien sûr on peut dire oui d'une autre façon qu'avec les mots mais y a t-il vraiment un oui ?

Qui le dira, un sénateur, un député certainement pas ! 

Peut être avec un enfant de son âge, s'il a 15 ans, mais sait-on demander à 15 ans ? Il y aurait comme une innocence, un vrai élan d'amour, le premier, lumineux comme une évidence des seuls corps qui parlent et s'attirent dans l'inconscience du moment.

Pour consentir, il faut jouer dans la même catégorie, sans pouvoir, sans supériorité, sans force et sans expérience de plus !

Non, on ne fait pas l'amour à 15 ans ! Pas avec un "grand", pas avec un vieux, pas avec un proche.

Je n'aime pas cette loi du consentement à 15 ans!

Certes nous savons que tout est pubère plus tôt  mais dans le cerveau que se passe t-il à 15 ans ? A 15 ans on est un enfant ou alors mettons toute la majorité à 15 ans, si l'on consent. Sait-on vraiment choisir à 15 ans, sa vie, son futur. Sait on voter quand on est un enfant, si l'on veut , si l'on sait être d'accord ?

Dans l'ensemble  les lois sont faites par de vieux mâles blancs, les mêmes de "me too" : le pouvoir, ils ont le pouvoir, bandé comme un muscle qui décide si c'est bien, si c'est bien à 15 anx, eux ils savent que la fille dit d'accord, ils savent que la corde sensible à dit oui ! Ils savent !

Je dis non à 15 ans !

   Ne dit-on pas "adulte consentant" ? Est- on adulte à 15 ans quand les spécialistes d' aujourd'hui font reculer la limite supérieure de l'adolescence à 21 ans !

On serait adulte à 15 ans, on a tout pesé, on a décidé, on a choisi ? "Mais que m'est il arrivée" ?  

Dans nos sociétés aux mâles dominants, on sait ce qui est bien pour la femme et pour la petite fille! 

Oui bien evidemment la femme consent à gagner 10, 20, 30 , 40 % de moins que son compagnon !

Oui bien evidemment la femme consent à prendre la plus grosse part du travail domestique !

Oui bien evidemment la femme consent à choisir la précarité , le temps partiel, la plus grande pauvreté

Oui la femme consennt à ne pas fréquenter les lieux de pouvor !

Et à 15 ans, elle consent, elle est d'accord !

Ira t-on plus loin que la salutaire libération de la parole, ira t--on plus loin que ces "non " exprimés ?

Ira t-on plus loin ?

Dans la place, ira t-on plus loin plus loin dans l'accord, dans le consentement, bien au delà du consentement dans l'évidence de nos respects à construire dans l' harmonie des corps vraiment en accord,comme des égaux, quand nous aurons écouté les petits bruits intimes.