On ne vous entend pas ou si peu !

Inégalité dans l ‘emploi

Inégalité dans le travail

Inégalité dans le choix du temps de travail

Inégalité dans les salaires à compétences, formations, qualifications, fonctions égales

Inégalité par conséquent dans la retraite

Inégalité dans le travail à la maison

Inégalités dans l ‘ accès au pouvoir, aux décisions : vous êtes peu maires, peu députés, peu sénatrices (n’en parlons pas, le correcteur d’orthographe ne connaît même pas ce mot !))

Toujours au 21ème siècle, les mâles décident pour vous !

On ne vous entend pas !

Maman, papa , Formez les petites filles, parlez leur moins de poupées et de couleur rose ou alors parlez en aussi aux garçons..

 C’ était Elena Gianini Belloti  dans “dalle parte delle bambine”, “du côté des petites filles » en 1973 qui, scientifiquement, décortiquait les mécanismes de la fabrique et du conditionnement de type Skinnérien à la soumission féminine ,  par les systèmes d’attentes sociales, jusqu’au travaux de Baudelot et Establet de 1994 dans « allez les filles », peut être trop optimistes dans l’idée du progrès, qui dénonçaient tout les lieux d’Injustice , mettaient en lumière les bastions de l’inégalité entre les sexes.

Demandez leur autant qu’aux garçons, professeurs d’ EPS, prof de Math, non il n’ a pas de bosses , pas de muscles qui ne se construisent ! cassez les neuromythes débiles !

Ne les laissez pas obéissantes dans ce système scolaire , prêtes à être mangées, mais inventrices!

Allez les filles en avant, réveillez vous, prenez confiance , bousculez, montez au créneau, déployez vos cerveaux performants : il est temps dans ce salle moment ou la regression veut s'installer!