On dit que le président aime à citer Hegel " Tu portes en toi quelquechose qui te dépasse, il faut en permanence rester à la bonne hauteur" , en parlant  de lui même à la troisième personne.

Pour cette raison le président a dit "Cher français,vous étes des fainéants, travaillez vous aurez un costar, dans les gares loin du mouvement, vous n'êtes rien,vous foutez le bordel, vous êtes des extrémistes,des illettrés vous n'aimez pas la réforme,travaillez  vous êtes ... allez savoir peut être des sans dents ...."

   En vérité, ce president vit à l'orée de lui même, à l'intérieur, il semble bien qu'il fasse vraiment trop sombre comme dirait Blondin et il est bien dangereux de péter plus haut que son cul, n'est-ce pas !