Sa professeure avait fait ses études à Shangaï dans une école de Manga. Elle avait rencontré Jirô Taniguchi. rentrée en France enceinte ,

IMG_20170922_162448

elle avait enseigné six mois à Toulouse dans un cours spécialisé à Manga, pour jeunes argentés amoureux du Japon. Elle disait toujours à Sylvie et à sa petite troupes de nénés pointus de soigner le trait , chaque jour, avec un nouveau parfum de cerisier rose. La pièce resemblait à un jardin des délices où les saveurs en hélice vous emportaient les narines dans le sens d'Ingres quand les yeux se retournent tout blancs par trop de bonheur nasal ou visuel.

"Adélaïde , ils sont vraiment beaux tes lolos, fais bien attention qu'on ne te les vole pas !"

" Comment veux tu qu'on me vole ce genre de chose. Ne t'inquiète oas , ils sont bien acrochés, même Arsène Lupin ne saurait en venir a bout"

" Tu as oublié le chapitre où Maurice déguisé en Georges Descrières embrasse furtivement Antoinette absorbant par en dessous, dans la dentelle entrouverte , les contreforts de  sa belle poitrine blanche qui ferait même pâlir un curé de campagne ?"

"J' vois pas l' chapitre, dit Adélaïde,et j'vois pas d' Arsène dans notre scène romanesque à nous ! Serge, tiens c'était sa fête hier, est tout de même un peu lourdeau avec sa tribologie experimentale, on a toujours l'impression qu'il patine dans sa mécanique d'ajustage , décolletage, il nous prends pour des pièces mécaniques ou quoi ? Nous ne sommes pas des pieds à coulisse tout de même ! "

" C'est bien vrai ça, Adélaïde,  tu crois qu'on devrait le virer de nos mètres carré trop étroits ?"

"Oui , tu as raison, on  va le faire une dernière fois et on va lui découper au ciseau comme à la fin de l'empire du fait divers de la corrida d Ōshima,on sera bien tranquille entre nous !"

"En même temps, il faisait quand même bien la vaisselle et la cuisine le petit Serge à moitié amoureux de moi, une petite fille au fond, comme nous"

"C'est vrai aussi, jaime encore assez bien aussi ses intentions de petites vaisselles à la mains, ses petits plats à la mangue recherchée et  toujours prêt à decoudre dans une belle poêle chaude"

"Bon alors gardons-le, aprés tout c'est quand même un garçon et tout est bon à prendre n'est-ce pas  ? " ...