Cinq septembre, huit heures, Éléonore était là ! Elle reprenait jeudi à la fac de math la cousine à ma coloc qui va toute nue. Cinquante mètres carrés et tous nus par contagion ,

 

Toulouse7 008

Toulouse7 009

 

il nous fallait prendre nos marques et par instant nous tourner le dos mais on sentait bien que le désir monter en flèche flammèche et tous azimut, le petit bakélite sur le mur était déchaîné, se tortillait comme un petit diable ! Les études, ah les études, allaient- elles primer ou allions nous nous abîmer dans les imaginaires Dalien avec des poses de dingue et osées ?

Toulouse7 009

L’avenir dirait ! Éléonore était carrément belle aussi autant que sa cousine Sylvie, sans doute les mères sœurs devaient elles frôler la perfection…