La leçon des vers

... Désormais l'Ecole était devenue virtuelle, plus de général qui a son signal disait "feu", plus de maître, chacun était autonome mais tendu flèche  comme à l’extrémité de l'arc vers la même cible claire. Entre eux, ils avaient le temps pour eux, depuis des villes retirées portant noms improbables, ils communiquaient à l'ancienne, enveloppes  et timbres, format et  tarif normaux, signal neutre indétectable, adresse flottante.

Chaque chambre était un laboratoire d'innovation informatique. Maintenant ils abordaient la question des vers, le mot d'ordre était "travailler en biologiste parfait", modèle ebola qui hésitait sur ses origines gorilles ou souris-chauves. D'où venons nous, qui sommes nous , où allons nous, léger comme l'air du temps, traçabilité zéro Zippo sans flammes !

   Jean Charles proposaient le modèle neuro, le ver, il doit se placer comme se loge un neuromédiateur, type acétylcholine ou dopamine traversant son espace synaptique, sur le récepteur trompé, les fesses ouvertes comme une Démocratie moderne, un amant , son amante. Eux doivent chercher les anticorps, mais nous toujours trois semaines d'avance. Désormais en place numéro 1 de l'ennemi publique internationale, ils avaient placé un Hexagone, reléguant le vieux Satan en 2. Les huit côtés, espace enclos, plaines, montagnes et fleuves compris devenaient le terrain de jeu favori. "faites sauter les digues tous azimut "disaient ils, haine totale en étendard, installer le polo noir, tête de mort du pirate, "cyberchampion" se disaient- ils. Ils bossaient à la nature de l' helminthe informatique parfait, à l'amélioration du parasitaire dans son entrée, la fameuse patte blanche à chevillette cherra. Le courrier électronique, cheval de Troie en sa crème algorithmique, était brouillé à l'identité multiple, ça venait de partout, et déguisé profond comme des sujets Nietzchien sortant masqués et dans des profondeurs insondables. Les dégâts, c'était après mais d'abord rentrer comme un commercial malin, pieds subtiles dans la porte verrouillée... Le ver se tortillait grave et gras entre les codes, larve de ténébrion, ils allaient même toucher les corps de ceux qui , connectés par un bracelet, étudiaient en courant , musique à l'oreille, le mouvement de leurs corps. C'était dangereux  , ces prises de position, on chavirait dans les possessions comme des diabolos fusionnant...